Michel Grangeat

Nous avons signé l’appel pour un Code de l’enfance

Les membres du bureau du CIRPA-France ont signé l’appel pour un code de l’enfance lancé par quatre anciennes Défenseures des enfants et 300 personnalités.

 Jean-Pierre Rosenczveig, ex-président du tribunal pour enfants de Bobigny, est à l’origine de cet « Appel des 300 pour un Code de l’enfance » avec Geneviève Avenard, Claire Brisset, Marie Derain de Vaucresson, Dominique Versini, anciennes défenseures des enfants, Josiane Bigot, présidente de la Themis, et Claude Roméo, ex-directeur départemental « Enfance-Famille » de Seine-Saint-Denis.

Au 22 juin, le nombre de signataires était de 700. Parmi ces personnes ayant signé, se trouvent des professionnels de la justice familiale, des avocates et avocats, des psychologues, des universitaires, des médecins, des fonctionnaires des services sociaux, etc. Se trouvent aussi des élu.e.s, des municipalités, de l’Assemblée Nationale ou du Sénat. Se trouvent, enfin, de nombreuses associations de promotion des droits de l’enfant, comme les sections françaises de l’Unicef ou de Eurocef.

Si vous souhaitez signer il suffit de remplir ce formulaire puis de l’envoyer par mel à Jean-Pierre Rosenczveig.

Voici ce qui nous parait important dans l’appel pour un code de l’enfance.

Lire la suite »Nous avons signé l’appel pour un Code de l’enfance

Protéger les liens familiaux après la séparation

Le Parental Alienation Study Group (PASG) organise sa 4° conférence internationale au Parlement Européen les 9 et 10 septembre. La conférence aura pour thème la prévention. Les interventions porteront sur la protection des liens familiaux après séparation des parents.

La conférence n’est pas centrée directement sur les droits de l’enfant mais plusieurs interventions les mentionneront. Assister à cette conférence est donc une occasion d’avoir un autre éclairage sur ce qui se joue dans les familles après la séparation.

Préserver les liens avec chaque parent est en effet un gage de bien-être dans la plupart des configurations familiales. Un récent consensus de scientifiques a montré l’importance de laisser assez de temps à l’enfant pour maintenir ses liens avec chaque parent. Plusieurs pays ont modifié leurs lois en ce sens.

Comment les conférences vont-elles aborder cette question ?

Lire la suite »Protéger les liens familiaux après la séparation

Croissance régulière du nombre d’enfants en résidence alternée

L’INSEE publie une enquête sur le nombre d’enfants qui, en France, en 2020, vivent en résidence alternée, la moitié du temps chez chaque parent. Le nombre d’enfants en résidence alternée croît régulièrement. Ils représentent 12 % des enfants de parents séparés.

Le nombre d'enfants en résidence alternée croît régulièrement

Les parents qui organisent la résidence alternée de leurs enfants se distinguent des autres parents. Près de 90 % des mères ont un emploi alors que 67 % des mères des autres familles séparées travaillent (80 % dans les familles ‘traditionnelles’).

La répartition géographique n’est pas égale sur le territoire. La résidence alternée est plus fréquente dans les régions de l’Ouest, du Sud et Auvergne-Rhône-Alpes.

Comment vivent ces enfants ?

Lire la suite »Croissance régulière du nombre d’enfants en résidence alternée